Le bénévolat, une valeur à la hausse !

Une récente étude réalisée pour “France Bénévolat” révèle que le nombre de bénévoles en France a augmenté de 14% entre 2010 et 2013.

Alors que nous traversons une crise économique qui dure et frappe de nombreuses familles en France comme dans le reste de l’Europe, cette étude atteste de l’attachement des Français à l’entraide et l’attention envers les plus fragiles. Loin de se replier sur eux-mêmes, les Français sont donc au contraire plus que jamais généreux et solidaires.

Ils sont 40% à donner de leur temps dans une association (12,5 millions), dans une organisation syndicale, politique ou religieuse (4,2 millions) ou dans un engagement direct de proximité (9,7 millions).

Autre bonne nouvelle: le bénévolat a de beaux jours devant lui, en atteste la forte progression de l’engagement bénévole chez les 15-35 ans : +32%. Ces résultats positifs viennent conforter les orientations portées par le gouvernement pour développer l’engagement de nos concitoyens. Des mesures volontaristes ont été prises à
cet effet lors du Comité interministériel de la jeunesse, notamment pour encourager la participation des jeunes aux mouvements politiques, associatifs et syndicaux. Pour la ministre de la jeunesse et des sports Valérie Fourneyron, cette étude met à bas des préjugés sur la jeunesse: “on l’a dit passive, désabusée, égoïste. Nous la voyons ici telle qu’elle est réellement : généreuse, investie, faisant confiance à la vie associative pour faire évoluer la société dans le sens qu’ils souhaitent ».

Sur le terrain, je me rends compte chaque semaine de l’engagement de très nombreux Isérois, à travers des associations ou des actions directes de proximité. Banque alimentaire, secours catholique, secours populaire, restos du coeur, médecins du monde, croix rouge, MSF,point d’eau, … impossible de dresser ici la liste exhaustive tant les acteurs sont nombreux. La société leur doit beaucoup. Cet engagement ne cessera jamais de m’impressionner.