Réaction suite à la décision préfectorale de suspendre le 115 la nuit.

Ayant appris la décision préfectorale de suspendre le fonctionnement du numéro vert d’appel 115 pour les sans-abris de minuit à 7h, je me suis mis en relation avec Monsieur le préfet de l’Isère ainsi qu’avec le président du Samu social, Monsieur Stéphane Gemmani.

Le maintien de la continuité d’accès à un numéro d’appel d’urgence pour les personnes en grande précarité, y compris en nuit profonde, nécessite que l’ensemble des acteurs, préfecture et associations, engagent dans les plus brefs délais une réflexion, incluant une évaluation du recours au 115, et tenant compte des contraintes financières qui ont conduit à cette décision.

J’ai donc demandé au préfet de l’Isère de suspendre cette décision, le temps nécessaire à ce qu’une telle réflexion soit conduite, à laquelle j’ai proposé d’être associé. Je me suis également engagé à essayer d’obtenir auprès de la ministre en charge du logement un abondement de crédits permettant de financer cette prolongation d’activité.

One thought on “Réaction suite à la décision préfectorale de suspendre le 115 la nuit.

  1. Il me semble que votre démarche est en contradiction avec ce que l’on attend d’un membre du Parti Socialiste aujourd’hui. En vous opposant ainsi à l’esprit qui prévaut dans le nouveau gopuvernement conduit par Manuel Valls, n’avez-vous pas le sentiment de faire le jeu du FN, en affaiblissant la gauche ?

Comments are closed.