Actualité

Billet d’humeur : Je déteste le glyphosate !

31 Mai , 2018  

Je déteste le glyphosate, du principe même de son action consistant à anéantir le vivant par simple contact, jusqu’aux conséquences de ce poison sur la nature et sur l’humain.
Je n’utilise jamais de glyphosate dans mon jardin, préférant de loin l’huile de coude les rares moments où je m’adonne aux joies du jardinage. Je comprends que ça puisse ne pas être la même chose pour des agriculteurs qui y voient là un désherbant aujourd’hui encore, hélas, indispensable à leur labeur, tant les alternatives bio peinent à émerger.


A l’engagement de l’Europe de faire disparaitre le glyphosate dans les 5 ans, je préfère celui de la France, par la voix de son Président, pour que cela prenne au maximum 3 ans. Engagement rappelé ce matin par Christophe Castaner, qui soutiendra une démarche parlementaire le cas échéant.


Pourtant j’aurais voté l’amendement visant à inscrire cet engagement dans la loi agriculture, si j’avais été présent. Ne serait-ce que pour la forme, pour bien marquer la vigilance du parlement. Bien qu’ayant siégé jusqu’à une heure du matin 9 des 10 derniers jours, j’ai raté le moment de ce vote important dans l’hémicycle. Je le regrette.


Voilà, vous savez tout. Je crois démontrer par mon engagement constant pour la santé publique au quotidien mon insensibilité totale aux lobbys. N’en déplaise à ceux qui souhaiteraient instrumentaliser chaque épisode d’une vie politique complexe à des fins politiciennes.


Un dernier mot, sur la loi, votée hier. Elle est bien, cette loi. On va passer de 6 à 15% de surface agricole en bio, à 50% de bio et circuits courts dans les cantines, on investit 5 Milliards d’euros pour changer notre modèle agricole, afin que les agriculteurs vivent de leur travail davantage que des subventions, etc…

, , , , , ,



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *