Actualité

Grenoble : une journée dans la peau d’un salarié en parcours d’inclusion

15 Nov , 2019  

Malgré la baisse du chômage, nous ne pouvons que déplorer qu’une frange importante de la population soit encore éloignée, et durablement, de l’emploi. 

Suite à la réforme de l’inclusion par l’emploi souhaité par le gouvernement, et la remise officielle du Pacte Ambition IAE à la Ministre du Travail et au Président de la République le 10 septembre, Emmanuel Macron a mis en lumière le rôle des entreprises solidaires au cœur des territoires :

« Nous devons  saluer  votre  ténacité,  vos  capacités  d’entreprendre  et  d’innover,  pour  faire reconnaître  les  compétences  de  celles  et  ceux  que  la  société  ne  voit  plus »

– Emmanuel Macron

L’inclusion par l’emploi est, de fait, un investissement pour l’avenir. Pour une réforme qui aille véritablement dans le sens de l’inclusion et du dynamisme des territoires, les élus se doivent de connaître les entreprises solidaires, leurs modèles, leurs difficultés mais également pouvoir faire le lien avec la situation des territoires et des personnes chercheuses d’emploi.

 

Le 15 novembre, j’étais aux côtés des salariés du Groupe Economique Solidaire (GES) Ulisse à Grenoble.

Cette structure solidaire dispose de plusieurs activités sociales et inclusives sur le territoire et a réussi à conjuguer transition écologique et transition solidaire au service des personnes les plus fragiles.

Au programme : rencontre avec les salariés de Soleni (service d’accompagnement à la maitrise de l’énergie pour des publics en précarité), mise en situation professionnelle au sein de l’atelier Cémoi d’Ulisse Grenoble Solidarité, autour des activités de l’entreprise. Cette immersion s’est terminée à L’Arbre Fruité, où se sont poursuivi les échanges autour de la réforme de l’insertion par l’activité économique.

“Député  de  l’Isère  et  Rapporteur  général  de  la  commission  des  affaires  sociales  à  l’Assemblée  nationale,  je  me  suis  toujours  fortement  mobilisé  pour  la  lutte  contre  la  pauvreté.  Je  suis  convaincu  que  l’emploi  est  le  facteur  principal  de  lutte  contre  l’exclusion  et  contre  la  pauvreté.  Offrir  un  parcours  d’insertion  social  et  professionnel  aux  personnes  les  plus  fragiles  et  participer  au  développement  d’une  économie  inclusive,  sociale  et  solidaire  sur  les  territoires  sont  des  enjeux  primordiaux  pour  notre  pays.  Passer  du  temps  aux  côté  des  salariés  en  insertion  de  l’association  ULISSE  est  une  véritable  opportunité  qui me permettra  de pouvoir  appréhender au plus  près  les problématiques  de  terrain.  Cela  sera  l’occasion  également d’écouter  les  encadrants  et  d’avoir  leur  retour  sur  les  solutions d’inclusion  par l’emploi  préconisées  sur  le  plan  national.”

– Olivier Véran

, , , , , , , , , ,



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *