Actualité

La fin de la réserve parlementaire mais pas du soutien au tissu associatif local !

21 Juin , 2018  

Vie associative et engagements de l’Etat

  • La loi pour la confiance dans vie politique du 15 septembre 2017 a supprimé la réserve parlementaire et ses subventions principalement dédiées au soutien du tissu associatif local. Par compensation, le Gouvernement s’est engagé, au travers d’un amendement dans le Projet de loi de Finance 2018, à abonder à hauteur de 25 millions d’euros le Fonds de développement de la vie associative (FDVA) financé par la programme « Jeunesse et vie associative ».
  • Le FDVA est un fonds de soutien aux associations géré par le ministère chargé de la vie associative. Il finance depuis de nombreuses années la formation des bénévoles. A partir de 2018, il soutiendra également le fonctionnement et les projets innovants des association :
    • pour la formations des bénévoles par un appel à projet national annuel “FDVA – formation des bénévoles”. Ce dernier, d’un montant global de 8 millions d’euros, soutientdra des associations nationales et locales. A compter de 2019, les commissions régionales du FDVA se verront confier une troisième fonction dans leur rôle de plateforme régionale de la formation des bénévoles. Elles labelliseront les actions de formation éligibles au compte d’engagement citoyen (CEC)
    • pour leur fonctionnement et leurs projets innovants. Ce “FDVA – Fonctionnement et actions innovantes », d’un montant global de 25 millions d’euros sera entièrement déconcentré. Il permettra de soutenir des projets associatifs de toute nature et pour tous les secteurs (sport compris). Pour permettre au fonds de remplir ce rôle de financement, le décret instituant le FDVA sera modifié. Il prévoira une gouvernance spécifique pour cette nouvelle modalité de financement.

, , , , , , , ,



1 réponse

  1. Bonjour Olivier
    J ai suivi votre année au sein du gouvernement .Je ne suis pas toujours d accord avec vôs positions mais vous êtes si enthousiaste que j ai TRES envie de vous suivre .bien que nous soyons avec Victor “dans la mauvaise tranche”avec 2 petites retraites d ouvriers ayant cotisés plus de 42 ans De toutes les façons vous etes tres clair dans vôs explications mieux que”votre De ministre. “Quand donc ‘Macron va t il vous nommer au moins secrétaire d état
    Je vous souhaite de vous reposer un peu avec votre famille
    Vous nous manquez beaucoup au chu de Grenoble
    Bon courage
    Tres cordiales salutations
    Bernadette. Victor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *