Actualité

L’amendement pour la limitation du délit de solidarité voté à une large majorité !

25 Avr , 2018   Video

Nous sommes dimanche matin, j’ai 28 ans aujourd’hui (bon, ok, 38😅), et je suis toujours à l’Assemblée Nationale pour examiner la loi Asile dans l’hémicycle, avec mes collègues encore nombreux de la majorité. Je viens de défendre un amendement, adopté à une très large majorité, qui limite fortement le délit de solidarité.
3 images fortes s’opposent dans notre pays. Celle de ces citoyens, militants associatifs ou non, qui viennent en aide à des migrants qui arrivent la plupart du temps dans des états physiques et moraux déplorables.


Celle de passeurs qui font commerce de la misère et qui doivent être poursuivis.


Celle de ces milices d’extrême droite rassemblées hier au col de l’Échelle et qui font honte à la France.


Désormais, grâce à cet amendement, le fait de transporter un étranger en situation irrégulière d’un point à un autre du territoire national ne sera plus un délit si cela se fait sans contrepartie. De même, héberger, donner à manger, donner des conseils de toute nature, si cela est fait bénévolement, ne sera plus condamnable.


J’ai, enfin, demandé au Ministre une circulaire pour que les gestes de générosité ne conduisent pas systématiquement à des mises en garde à vue.


Une belle avancée qui conclut des semaines de travail !

 

, , , ,



Les commentaires sont fermés.