Interviews, Médias, Un peu de politique, Vidéos

Médecins intérimaires : encadrer les abus

28 Nov , 2017  

Je suis revenu pour le 20h de France 2 sur un décret paru dimanche visant à plafonner la rémunération perceptible par un médecin sur une mission de courte durée, près de 5 ans après le rapport que j’avais écrit sur le recours des hôpitaux aux médecins intérimaires. Tandis que les coûts atteignent parfois 2000 euros pour 24 heures, entrainant un surcoût au global très élevé pour l’hôpital, le salaire brut d’un intérimaire ne pourra, progressivement sur 3 ans, dépasser 1200 euros par garde de 24h. A côté de ce volet régulation, il faut apporter une solution pérenne à ce qui fait le lit de ce recours croissant aux intérimaires: la pénurie de médecins hospitaliers dans certaines spécialités et certains hôpitaux.

Cela passe par des mesures d’attractivité, une réflexion sur notre cartographie hospitalière, mais, inévitablement aussi, par un travail sur la démographie médicale. Jusqu’à quand, ce numérus clausus ???

 

 


Médecins intérimaires : encadrer les abus

, , ,



Les commentaires sont fermés.