Actualité

Plan social à Grenoble par General Electric

30 Août , 2017  

L’annonce au début de l’été d’un plan social à Grenoble par General Electric a fait l’effet d’un coup de tonnerre.
Coup de tonnerre social, en raison des 345 emplois menacés auxquels il convient d’ajouter de nombreux emplois induits (start-up, sous-traitants, laboratoires,…).
Coup de tonnerre industriel puisque l’hydroélectrique fait partie de l’ADN de notre bassin de recherche et d’emploi. Coup de tonnerre écologique enfin, tant l’hydroélectrique est une technologie d’avenir pleinement inscrite dans le plan de transition énergétique.

 


A l’initiative d’Emilie Chalas, députée de la circonscription sur laquelle est basé le site de GE, qui se mobilise fortement et depuis le 1er jour, des réunions de concertation ont déjà eu lieu avec Bercy et d’autres viendront, notamment avec le ministère de l’écologie, dans le but de sauver des emplois et de conforter la filière hydro grenobloise.
Je me suis rendu ce midi au parc Bachelard où de très nombreux salariés s’étaient donné rendez-vous, à l’invitation de l’intersyndicale, et j’ai rappelé notre soutien, avec Emilie, aux salariés de General Electric.

 

, , , , , ,



Les commentaires sont fermés.